LÉA LACHAT

// orgue, synthé analogique, choeurs

JEAN-MICHEL BOURROUX

// batterie

 

STÉPHANE MORISSE

// chant, guitare, guitare bariton

 

En s’inspirant de la poésie américaine de la deuxième moitié du 20ème siècle et d’un chat mou qui leur a donné leur nom, Elastocat compose - à partir d’improvisations sur des textes de Williams Carlos Williams (dont il est question dans le film « Paterson », de Jim Jarmusch), William Blake (lui aussi évoqué par Jarmusch dans « Dead man ») ou Yusef Komunyakaa - un rock à la fois simple, viscéral et énergique, entre ballade de crooner déglingué et brûlot punko-existentialiste.

Elastocat, c’est tantôt Felix the cat qui jette un regard oblique et tendre sur la poésie désarmante de notre quotidien, tantôt un chat sauvage qui gronde après l’Amérique et un monde ultra-libéral qui broie les vies et les maigres rêves de ses déshérités.

Les chats Elastocats sont dessinés par Laurence Barbier

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now